Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PEAUX-ROUGES Limoges
  • PEAUX-ROUGES Limoges
  • : Site d'information des Redskins de Limoges, collectif antifasciste informel et contre-culturel. Nous avons la conviction que si la première étape de la lutte antifasciste se joue bel et bien sur le terrain des idées, l'échéance suivante sera celle de la confrontation physique. Notre objectif est donc de sensibiliser les organisations et personnes à la nécessité de se préparer mentalement et physiquement contre le fascisme. mail: peaux_rouges@yahoo.fr
  • Contact

Radio

Liens locaux

  nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

Liens nationaux/Internationaux

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 23:40

Charlie Bauer, militant révolutionnaire d'extrême gauche, ancien compagnon de Jacques Mesrine, grand pourfendeur des quartiers de haute sécurité (QHS), est mort dimanche soir à l'âge de 68 ans, à son domicile de Montargis (Loiret), a indiqué son éditeur, le Cherche Midi.

"Il est mort chez lui, terrassé par une crise cardiaque, les pompiers ont tenté de le réanimer sans succès pendant 45 minutes", a déclaré le cinéaste Fred Nicolas, qui a signé en 2008 un documentaire sur cette personnalité hors norme.

Charlie Bauer, qui a passé 25 ans de sa vie en détention, dont 9 dans les QHS de la prison de la Santé à Paris où il a rencontré Mesrine, était l'auteur de plusieurs ouvrages, notamment "Fracture d'une vie" (disponible chez Agone) et "Le redresseur de clous". Selon Fred Nicolas, il travaillait sur un projet de livre évoquant sa relation avec Mesrine pour l'éditeur Gallimard.

Tout d'abord militant aux jeunesses communistes à Marseille, il se brouille avec le PCF lors de la guerre d'Algérie. Il déserte l'appel sous les drapeaux, rejoint le FLN algérien, tente de gêner les actions de l'armée française. Condamné à plusieurs reprises pour des vols qu'il considèrait comme étant "politiques" selon le concept anarchiste de réappropriation et distribution. Il deviendra un défenseur acharné des droits des prisonniers, contre les QHS, pour l'accès à la télévision dans les cellules.

En prison, il passera une licence de philosophie et une licence de sociologie. Selon M. Nicolas, il avait fait sienne la devise de Victor Hugo: "Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent". Marié, père d'un fille, il venait d'être grand-père. Il sera incinéré vendredi.

 

 

    110808173344870_98_000_apx_470_-copie-1.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by REDSKINS Limoges - dans Information - Antifascisme
commenter cet article

commentaires

anonyme 11/08/2011 21:23


Charlie Bauer était un Grand Homme et je suis choquée en lisant la presse locale que le"patron" du restaurant "La Cantine" a Montargis se pretende etre un ami tres proche de Charlie. C'est faux
Charlie était passé le voir 2 jours avant sa disparition pour lui dire qu'il n'y avait pas d'amitié possible entre eux !!! De plus ce patron a dit qu'ils se connaissaient depuis l'age de 12 ans :
FAUX ils se connaissaient depuis quelques mois seulement. Il réconfortait Charlie quand il avait besoin : FAUX Charlie n'avait besoin de personne car lui c'était un homme un vrai !!! Comment peux t
on pretendre etre l'ami de Charlie et profiter de sa mort pour se faire de la publicite!! je trouve cela ignoble. Charlie choisissait mieux ses amis car pour lui l'amitié se basait sur la confiance
et la loyauté. Rien a voir avec ce baltringue de Montargis comme le disait Charlie.