Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PEAUX-ROUGES Limoges
  • PEAUX-ROUGES Limoges
  • : Site d'information des Redskins de Limoges, collectif antifasciste informel et contre-culturel. Nous avons la conviction que si la première étape de la lutte antifasciste se joue bel et bien sur le terrain des idées, l'échéance suivante sera celle de la confrontation physique. Notre objectif est donc de sensibiliser les organisations et personnes à la nécessité de se préparer mentalement et physiquement contre le fascisme. mail: peaux_rouges@yahoo.fr
  • Contact

Radio

Liens locaux

  nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

Liens nationaux/Internationaux

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 16:50

Se targuant d'être le « premier parti ouvrier » de France, le Front National, comme beaucoup d'autres partis politiques, a pourtant des intérêts bien opposés à ceux des travailleurs.

La liste FN pour notre région est composée de 11 candidats : 3 fonctionnaires politiques visiblement sans emploi à côté, 3 retraités de l'armée dont un qui fut cadre dans une chambre de commerce et un autre chef d'entreprise, 1 patron artisan, 1 retraité routier et 3 anciens cadres hiérarchiques et patrons… Sans compter que la famille Le Pen fait partie de l'une des familles les plus riches de France. Le Front National est bien un parti de patrons et de bourgeois !

Le FN a pris un tournant « social », se séparant de la ligne ultra-libérale qui depuis 30 ans soutenait la casse de la Sécurité Sociale et les privatisations, se rapprochant de la ligne historique du fascisme (l'alliance des classes dans l'intérêt de la nation). Alors que le FN effrayait le patronat européen avec ses positions économiques, commerciales et productives, le parti a pris les devants pour apparaître crédible auprès du patronat. Il veut nous séduire, nous, travailleurs et travailleuses, avec un discours qui touche à notre détresse sociale, tout en ralliant par derrière nos patrons qui montent à l'offensive contre nos acquis.

Le FN prépare sa prise du pouvoir. Il a déjà conquis des mairies où, en y regardant de plus près, on constate une gestion irresponsable, inégalitaire, raciste et anti-sociale. Le parti a donc besoin de rassurer le patronat et de lui rappeler que le discours « social » n’est là que pour séduire l’électeur qui ne connaîtrait pas ses droits du travail et ne reconnaîtrait pas ses intérêts dans le rapport de force capital / travail.

C’est ainsi que, par exemple, le FN a changé totalement de discours sur la Grèce. Après avoir « fêté » la victoire de Syriza, quelques mois plus tard il soutenait le paiement de la dette grecque et donc la défense de l’euro. En mai, ses porte-paroles ont affirmé qu’ils ne revendiquaient plus la retraite à 60 ans et s'alignaient sur les positions du gouvernement et du patronat.

C'est également dans ce contexte que le FN est descendu récemment dans la rue avec les organisations patronales comme la CGPME et la Fédération Française du Bâtiment pour refuser le « compte pénibilité » (reconnaissance de la pénibilité et des dommages physiques subis au travail) et pour la « simplification » du code du travail. Rappelons que le code du travail reconnaît les droits collectifs des travailleurs. Moins de pages c’est donc moins de droits !

Il serait absurde que les travailleurs votent pour leurs bourreaux. La CGT est une confédération syndicale qui a 120 ans d'expérience politique, économique et sociale. Cette longue existence est la preuve manifeste que nous, travailleurs et travailleuses (jeunes en formation, actifs, retraités, précaires, privés d'emploi), formons une classe avec des intérêts propres et des attentes claires, une classe opposée à celle des patrons et autres groupes visant à nous encadrer, nous rabaisser et décider à notre place. C'est nous qui créons l'énergie et la vitalité de la société, par notre travail et notre implication dans la réponse aux besoins de la population (productions et services).

Syndiquons-nous contre les manipulations de l'extrême-droite, du patronat et des politiciens !

L'émancipation des travailleurs sera l’œuvre des travailleurs eux-mêmes !

 

http://ullimogesnord.reference-syndicale.fr/​

Le FN: un parti contre les travailleurs (tract CGT UL Nord Limoges)

Partager cet article

Repost 0
Published by REDSKINS Limoges
commenter cet article

commentaires