Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PEAUX-ROUGES Limoges
  • PEAUX-ROUGES Limoges
  • : Site d'information des Redskins de Limoges, collectif antifasciste informel et contre-culturel. Nous avons la conviction que si la première étape de la lutte antifasciste se joue bel et bien sur le terrain des idées, l'échéance suivante sera celle de la confrontation physique. Notre objectif est donc de sensibiliser les organisations et personnes à la nécessité de se préparer mentalement et physiquement contre le fascisme. mail: peaux_rouges@yahoo.fr
  • Contact

Radio

Liens locaux

  nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

Liens nationaux/Internationaux

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

nom de l'image

29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 13:14

Rome - San Lorenzo, le RASH Roma a orgnisé une marche commémorative le 16 avril.

 

marcia-collage.jpg

 

C’est la troisième année que nous défilons en mémoire des partisans et cette année nous défilons avec un grand regret, celui de ne pas avoir à nos cotés Zaccaria qui, comme vous le savez, nous a quitté il y a deux mois.
Malheureusement cet exemple d’un partisan qui s’en va n’est pas unique. Malheureusement c’est une lutte contre les aiguilles de l’histoire.
C’est donc à nous que revient le témoin des partisans, le témoin de la Résistance. Nous avons le devoir d’être des témoins mais surtout d’être des témoins actifs.
En effet il y en a certains, et cela fait des années que nous combattons contre ces dérives, qui essayent de développer une vision de la Résistance comme quelque chose de lointain, d’ancien, comme s’il s’agissait de préhistoire ou du moyen âge. Toutefois, il suffit de jeter un œil sur la plaque commémorative qui se trouve derrière nous pour voir que ceux qui ont fait les Résistance on été surtout des jeunes, des personnes quelconques. Pour cela nous avons l’intention de nous souvenir d’eux pour toujours et de toujours tenir haut la bannière de leur témoignage, la bannière du témoignage de l’antifascisme. Également parce que la Résistance a été une rébellion contre la guerre, contre l’exploitation, contre l’oppression. Cela s’est passé il y a maintenant de nombreuses années mais, en regardant la situation actuelle on a l’impression que tout ce pour quoi les partisans ont combattu ne s’est malheureusement pas réalisé. De nos jours encore il y a des guerres, de nos jours encore des populations désarmées sont bombardées au nom d’un faux mythe, celui de la guerre qui apporte le progrès. Et donc nous avons l’exemple des nouveaux partisans, comme Vittorio Arrigoni qui est mort hier.
Pour revenir à Zaccaria, Zaccaria qui a été un grand militant, sa vie est exemplaire. Elle doit être exemplaire pour nous tous, surtout parce qu’elle nous rappelle ce qui est arrivé au partisans après la fin de la seconde guerre mondiale. Après le mythe de ce 25 avril les partisans ont été persécutés, arrêtés, licenciés parce que communistes ou anarchistes. Ces choses nous avons le devoir de les rappeler pour toujours. C’est pour cela, et j’en reviens au thème de ce défilé, que nous marchons de cette façon. De manière silencieuse et ordonnée. Parce que, sincèrement, nous savons qu’il n’y a pas grand chose à fêter étant donné la façon dont chaque jour est traité l’héritage de la Résistance, étant donné que chaque jour les partisans sont vilipendés alors que d’autre part on fait l’éloge des révisionnismes de chaque espèce, ordre et degré.
C’est pour cela nous ressentons le besoin de rappeler la Résistance, parce que nous savons que la Résistance est un bien précieux qui reste entre nos mains et qu’elle ne peux être terminée. Nous ne nous contentons pas des célébrations officielles du 25 avril au cours desquelles tout le monde s’aime, au cours desquelles on compare de façon équivalente les partisans et les fascistes, au cours desquelles on fait cette mélasse institutionnelle. Cela ne nous plait pas. Nous, nous préférons rappeler la résistance comme lutte de libération, comme lutte combattante, comme lutte de partisan pour la justice sociale et la liberté. Des choses qui, c’est visible par tous, aujourd’hui, en Italie, n’existent pas.
Merci.


Honneur aux partisans !
Avec Zaccaria dans le coeur, la Resistance continue!

 

Videos et photos sur leur site: http://www.inventati.org/rash-roma/

 

29.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires